FAITS AMUSANTS

Les raisons pour lesquelles certaines chansons restent dans notre tête

Un jour ou l’autre, il nous est déjà arrivé d’avoir une chanson ou une mélodie qui ne veut pas sortir de notre tête. Il semble alors qu’il est impossible de s’en débarrasser. Selon des recherches qui ont été faites, ces chansons un peu collantes ont un point commun : un rythme rapide ou des parties qui se répètent.

Si pour certains, le fait de ne pas pouvoir se débarrasser d’une chanson en tête est vraiment ennuyeux, pour les musiciens et ceux qui créent des jingles, les notes, les rythmes et les caractéristiques de ces chansons peuvent être utiles pour créer un tube ou encore un slogan publicitaire que les gens ne seront pas prêts d’oublier.

Le tempo, le rythme et la mélodie

Les chansons qui ne veulent pas sortir de la tête ont généralement un tempo rapide. Outre le tempo rythmé, ces types de chansons ont également une mélodie que la plupart des gens n’ont pas de mal à retenir.

Par ailleurs, ces chansons ont la particularité d’avoir des intervalles inhabituels : il existe dans leur structure des sauts inattendus ou encore des notes qui se répètent. Cette dernière caractéristique les différencie d’une chanson pop classique. On retrouve ainsi cette structure particulière dans la chanson My Sharona de The Knack et  In the Mood de Glenn Miller.

Une autre chanson populaire qu’on retient facilement est également Twinkle Twinkle Little Star. Comme dans beaucoup de cantines et de chansons pour enfant, la première phrase de Twinkle Twinkle Little Star va en montant et la phrase suivante descend. Ce profil rend la chanson facile à retenir même pour des enfants. Des chansons, plus pour « adultes », comme  Moves Like Jagger de Maroon 5 suivent également cette structure.

La fréquence d’écoute

Dans 90% des cas, les chansons qu’on n’arrive pas à sortir de notre tête sont des chansons qu’on a au moins écoutées une fois par semaine. Ces chansons obsédantes ou « earworms » selon les Anglais, tournent alors en boucle dans notre tête.

De récentes études ont montré que les chansons qui s’incrustent dans notre tête sont des chansons qu’on a souvent entendues ou qu’on a entendues récemment. Mais, tout n’est pas que dans la fréquence d’écoute, la probabilité qu’une chanson reste dans notre tête dépend également des caractéristiques de la musique elle-même.

Comment les chansons s’incrustent dans notre tête ?

Les études ont montré que c’est surtout lorsque nous nous adonnons à une activité rythmique, comme le jogging, par exemple, que ces chansons nous viennent en tête. Les écouter, tout en vaquant à nos occupations impose à notre esprit un tempo naturel. Ce tempo naturel fait ressurgir de notre tête des musiques rapides ayant à peu près le même rythme.

Quant au choix de la chanson, une mélodie commune revient plus facilement en boucle dans notre cerveau puisqu’elle est facile à retenir. Les notes et intervalles inattendus, quant à eux, piquent la curiosité de notre cerveau et font en sorte que la chanson reste dans notre tête sans en sortir.

Related posts

Leave a Comment